Lien d'amitié
8 juillet 2024 // Quiz & Actuel // 301 vues // Nc : 174

Saya Huang « Des amies pour avancer dans la vie ! »

Comme le disait Platon : « L’amitié, c’est une bienveillance réciproque qui rend deux êtres soigneux l’un du bonheur de l’autre ». Saya Huang, chef de produit marketing dans une banque ne pourrait être plus que d’accord avec cette affirmation. Pour elle, ses amies sont importantes pour avancer dans la vie, car elles sont comme une famille. « Ma plus longue amitié dure depuis 22 ans avec l’une de mes meilleures amies, que j’ai rencontrée à l’âge de 8 ans. J’entretiens également une amitié de 19 ans avec une autre amie, malgré la distance qui nous sépare actuellement ». Une troisième amie, rencontrée il y a trois ans complète ainsi son cercle proche. Saya est convaincue que la proximité avec ses amies ne nécessite pas une présence constante car chacune comprend et respecte le rythme de vie des autres. « Ce qui distingue mes amies des simples connaissances, c’est qu’elles sont toujours là pour moi lorsque j’ai vraiment besoin d’elles, même si elles ne sont pas présentes au quotidien » révèle-t-elle. En effet, Saya souligne que ses amies lui ont enseigné la valeur du non-jugement, de l’écoute active et d’un soutien inébranlable, même dans les moments difficiles de sa vie. « L’un des gestes qui m’a le plus touchée a été lorsque j’ai accouché de ma première fille. Mes amies étaient présentes, et l’une d’elles s’est spontanément proposée pour rester avec moi à l’hôpital après mon accouchement, sans que je lui demande. J’avais peur étant donné que je vivais une expérience nouvelle, mais j’étais comblée et reconnaissante qu’elle ait été présente ». Malgré la distance géographique, Saya maintient également une amitié forte avec l’une de ses amies d’enfance, devenue une véritable sœur de cœur. « La distance physique ne nous séparera jamais. Nous nous prenons souvent des nouvelles et nous faisons des appels vidéo pour partager nos vies ».  Quand elle a du temps libre, cela lui arrive de déjeuner ensemble ou de passer une soirée entre filles avec ses amies. Toutefois, elle s’efforce aussi d’être toujours présente dans les moments les plus difficiles de ses amies, car d’après elle, c’est dans ces moments que l’on reconnaît les vraies amitiés. D'après Saya, l’amitié signifie entraide, écoute et vigilance mutuelle, même face aux aléas de la vie !

Humina Hossnaly : Amitié, sans prise de tête !

Humina est comme un bon thé au gingembre : elle n’est pas toujours là, mais elle apporte sa chaleur pour apaiser les maux. C’est cette amie qui ne donne pas toujours de ses nouvelles, mais qui offre son épaule si besoin. Parler tous les jours, ce n’est pas sa tasse, mais savoir que ses amis sont heureux et en vie est assez pour faire son bonheur. « En général, je parle aux gens tous les jours, mais seulement quand je les vois, c’est-à-dire pendant très longtemps à l’école – je ne savais même pas qu’on pouvait se faire des amis en dehors de l’école – et pendant les vacances, je disparaissais, puis je revenais à la rentrée, puis je disparaissais, et je revenais. » Pour être une bonne amie, Humina s’inspire de ce qu’elle lit ou voit. En amitié, pas de mode d’emploi ! Et Humina a dû comprendre cela : « Depuis toute petite, j’ai eu une grande estime de l’amitié : je voyais ça comme quelque chose de magique, de dingue, un peu comme dans My Little Poney. Mais après, j’ai réalisé que c’est beaucoup plus compliqué : il fallait comprendre, être là dans les bons et mauvais jours, consoler, souvent consoler… Et je dirais que je suis une amie très maladroite. » Elle l’avoue, elle ne sait pas trop écouter ou rassurer, mais elle essaye, et voici son secret : elle tire des tips dans les « random facts » qu’elle trouve sur les réseaux, et les œuvres de fiction ! « J’ai appris pendant très longtemps à être amie, et le truc qui a souvent dérangé, c’est le fait que je ne prenais jamais les choses au sérieux : je voudrais être la personne vers qui on va pour se vider la tête, pour aller bien, et en fait, au bout d’un moment, ça peut poser problème quand la personne est déprimée, qu’elle veut juste pleurer, et moi, je suis là…» Elle apprend, elle essaye, et des connexions, elle en a eu, même en ligne. Mais si le temps fait que les chemins se séparent, Humina reste cette amie qu’on peut rappeler, sans prise de tête, et même après des années de silence !

Pages réalisées par Rova Andriantsileferintsoa et Cédric Ramandiamanana

Laisser un commentaire
no comment
no comment - La 5e édition de la résidence Regards  Croisés à Diego Suarez

Lire

15 juillet 2024

La 5e édition de la résidence Regards Croisés à Diego Suarez

La 5e édition de la résidence Regards Croisés à Diego Suarez s’est déroulée du 24 juin au 06 juillet organisée par l’Alliance Française d’Antsiranana...

Edito
no comment - L’appel de la forêt

Lire le magazine

L’appel de la forêt

En octobre 2023, les Mikea ont participé au premier congrès sur la conservation des peuples autochtones des communautés locales d’Afrique à Namibie. C’est la première fois qu’un Mikea, en la personne de Tsivohara sort de Madagascar pour représenter sa communauté à une réunion internationale. Les Mikéa sont les derniers chasseurs-cueilleurs de Madagascar habitants dans le sud-ouest de l’Île. Depuis de nombreuses années, ce peuple est entouré de légendes non fondées et suscite la curiosité des chercheurs et des historiens. Et pourtant, c’est un peuple qui a hérité d’une culture et d’un mode de vie séculaire vouant à disparaître, si aucune initiative n’est lancée pour sauver leur forêt qui continue de brûler chaque année. Une forêt primaire pourtant nommée au rang de patrimoine mondial de l’UNESCO. Comme le précise le photographe Thierry Cron (p.44), l’objectif principal de son travail photographique est de faire découvrir ce peuple au plus grand nombre, de sensibiliser le public à la précarité de leur situation, de susciter une prise de conscience collective et d’encourager des actions concrètes en faveur de la préservation de leur environnement et de leur mode de vie. 

no comment - mag no media 02 - Mai - Juin 2024

Lire le magazine no media

No comment Tv

GRAND ANGLE - Mikea - Thierry Cron - Reportage photos – NC 174

En octobre 2023, les Mikea ont participé au premier congrès sur la conservation des peuples autochtones des communautés locales d’Afrique à Namibie. C’est la première fois qu’un Mikea, en la personne de Tsivohara sort de Madagascar pour représenter sa communauté à une réunion internationale. Les Mikéa sont les derniers chasseurs-cueilleurs de Madagascar habitants dans le sud-ouest de l’Île, victimes de la déforestation.

Focus

Fête de la musique et les 60 ans de l'IFM

Fête de la musique et les 60 ans de l'IFM Hors les Murs à la Zone Zital Ankorondrano, le samedi 22 juin.

no comment - Fête de la musique et les 60 ans de l'IFM

Voir